Au coeur de la routine : je crée mon espace sacré


Lors des Programmes de 21 et 40 jours, nous pratiquons quotidiennement de la maison face à notre écran, pour rejoindre la communauté spirituelle (Sangha). Comme nous ne nous déplaçons pas dans un espace physique destiné à la pratique (une salle ou école de yoga), il est essentiel de créer cet espace chez soi, afin d'asseoir la pratique dans un lieu physique. Ce lieu physique sera ensuite intégré dans notre imaginaire symbolique et pourra être rejoint à tout moment de manière énergétique. De plus, créer un environnement physique magnifique et apaisant nous aidera à nous connecter avec nous-même et à entrer dans un état d'esprit plus détendu et alerte.



1. Cet espace sacré (destiné à un usage spécifique) peut être à l'intérieur ou à l'extérieur dans un jardin. Il peut s'agir de pièces entières, de parties de pièces ou simplement de coins de pièces. Ils comprennent souvent une sorte d'autel décoré de fleurs, une statuaire de personnes inspirantes et d'autres aides pour entrer dans un état méditatif, que vous mettrez en hauteur en général, en signe de respect.


2. Votre espace sacré devrait vous calmer rien qu'en y entrant

L'une des raisons pour lesquelles nous pratiquons le yoga et méditons est de calmer notre corps et notre esprit afin que nous puissions respirer consciemment, devenir lucide et entrer dans des espaces plus intimes de nous-même. En calmant le mental, nous pouvons accéder également à un pan plus élargi de conscience. Si votre espace de méditation est désordonné et plein de distractions, il est peu probable que vous y parveniez. 3. Votre espace sacré est votre sanctuaire privé

Si vous vivez avec d'autres pratiquants, cela peut être une salle commune consacrée à la pratique spirituelle. Décorez-le avec soin et simplicité, en prêtant attention aux détails qui vous aideront à vous détendre.

Y a-t-il un coussin ou quelque chose comme ça où vous pouvez vous asseoir confortablement jusqu'à 20 minutes ? Certains aiment un tapis de yoga, d'autres une peau de mouton. Celle-ci a été fort controversée. Certains la décrient dû à ses origines animales et potentiellement cruelles. D'autres l'aiment pour ses qualités de douceur et de lien avec le règne animal justement, qui nous confère son énergie également. Tel Shiva sur sa peau de Tigre par exemple.







4. Vérifiez la température et la lumière Est-elle assez régulée ? Autant que vous le pouvez, essayez de choisir une pièce qui ne vous fera pas frissonner ou étouffer, et qui soit baignée dans la lumière du jour. évitez les pièces sombres.

5. Y a-t-il de la place pour un tapis de yoga ?

La pièce a-t-elle un point focal où vous pouvez installer un petit autel et afficher des objets qui vous aideront à vous détendre ? il ne faut pas d'une grande pièce, un coin suffira.


6. La propreté

Imaginez vous que votre autel est une représentation de votre spiritualité. en ce sens, amenez y les 4 éléments (eau air terre feu) en amenant une coupelle ou une verre d'eau (eau), une bougie (feu), un encens (pour l'élément air), et des fleurs ou des plantes (pour l'élément terre). gardez le propre, passez les poussières et autant que possible faites le vous-même. C'est une façon de ritualiser également votre rapport à vous-même. Un respect pour soi, pour le divin en soi.



Et vous ? comment est votre autel ? n'hésitez pas à partager vos vues et vos suggestions, vos idées pour agrémenter votre espace sacré.


7 views0 comments